Restaurants, cafés, bars à Santiago du Chili: choisir le quartier où s’implanter

Vous envisagez de partager votre savoir-faire culinaire avec la population de Santiago, mais vous ne savez pas où vous implanter dans la capitale chilienne, ni quels sont les prix du marché ? Dans cet article, nous vous donnons quelques clefs pour trouver l’endroit idéal pour implanter votre restaurant ou votre café.

Il convient de préciser qu’il ne s’agit pas d’un logement sur lequel vous devez avoir un coup de cœur. Il est important de chercher un bon potentiel, plutôt qu’un endroit qui vous plaise immédiatement. En effet, il est probable que l’aménagement intérieur soit à refaire.

Pour choisir, Il est donc préférable de se concentrer sur les critères : emplacement, superficie nécessaire et prix, en fonction de la clientèle que vous souhaitez cibler. Vous pourrez toujours modifier le type d’aménagement par la suite, mais pas un emplacement mal choisi.

Dans cet article, nous vous donnons un aperçu de chaque quartier afin que vous puissiez juger et présélectionner le(s) quartier(s) pour votre future implantation. Nous avons sélectionné en priorité les communes les plus aisées.

Bien sûr, suivant la clientèle visée, d’autres secteurs peuvent être à considérer. En fin d’article, nous indiquons également quelques quartiers émergents, qui peuvent être intéressants à considérer du fait du déséquilibre offre/demande : peu de restaurants et une forte demande.

Pour plus d’informations sur une rue, un quartier ou une commune en particulier, n’hésitez pas à nous contacter.

Note : l’article mentionne le « derecho de llaves ». Il s’agit d’un concept équivalent au « pas de porte », que nous détaillons en fin d’article, avec quelques fourchettes de prix par commune.

 

Restaurants et cafés à Las Condes

Située au nord-est de Santiago, Las Condes est la plus grande commune de la région métropolitaine. Sécurisée et sécurisante, elle est le centre économique de Santiago. Lieu cosmopolite et très fréquenté, Las Condes sera le bon endroit pour un lieu de restauration sur l’heure du déjeuner. Trois quartiers sont à retenir à Las Condes, qui se sont consolidés comme importantes zones en matière de restauration.

El Golf

El Golf est la zone comprise entre les arrêts Tobalaba et Alcantara, au sud du club de golf Los Leones. Historiquement, ce quartier était résidentiel et destiné à la classé aisée. Depuis les années 90, c’est devenu le nouveau quartier d’affaires de Santiago, parfois baptisé Sanhattan (acronyme de Santiago et Manhattan). Le paysage anciennement composé de grandes demeures avec jardin a laissé place aux immeubles de bureaux. Actif la journée en semaine, le secteur est peu vivant après 20h et le week-end.

Si vous souhaitez proposer une cuisine européenne ciblant des clients avec un bon pouvoir d’achat, cet endroit est fait pour vous. L’ensemble des rues à proximité de l’arrêt de métro El Golf sont envisageables pour l’ouverture d’un restaurant ou d’un café. Cependant, la rue Isidora Goyenechea est la rue emblématique des restaurants du quartier, et est une des seules avenues où les restaurants ouvrent le soir. Les tarifs immobiliers y sont élevés tout comme les prix des derechos de llaves.

Escuela Militar

Le quartier Escuela Militar est également situé aux abords de l’avenue Apoquindo, juste à l’est du quartier El Golf. Les tarifs de l’immobilier sont plus abordables, car le quartier est plus résidentiel qu’aux alentours des stations d’El Golf et Alcantara. Installer son restaurant à Escuela Militar peut donc s’avérer intéressant financièrement. Attention toutefois au concept que vous souhaitez développer. Il s’agit d’un lieu à fort passage car c’est un important point de connexion bus / métro, qui se prête bien à une restauration rapide ou à emporter type food-truck. Cependant, il sera plus difficile d’y installer un restaurant traditionnel fonctionnant le soir car il y a peu de places de parking disponibles pour se garer dans la zone.

Nueva Las Condes

En continuant le long de l’avenue Apoquindo vers l’est, se trouve la zone Nueva Las Condes, proche du métro Manquehue. Elle a également un potentiel intéressant pour un lieu de restauration. Etant donné la quantité de bureaux, il est préférable d’offrir un service de repas sur les heures de midi. Même si dans le quartier nous trouvons des résidences, la présence d’employés de bureaux y est majoritaire. Au niveau immobilier, les biens disponibles sur le marché seront relativement plus abordables que dans d’autres quartiers de la commune.

 

Restaurants et cafés à Providencia

La commune de Providencia est située entre Santiago Centro et Las Condes. Les tarifs à la vente comme à la location sont plus abordables qu’à Las Condes.

Il existe beaucoup des commerces et restaurants aux abords de l’avenue Providencia, mais également dans d’autres quartiers comme le Barrio Italia. Centrale, Providencia est bien desservie par les lignes de bus et plusieurs lignes de métro, ce qui en fait un lieu facile d’accès et intéressant pour un restaurateur.

Afin de vous aider dans votre recherche nous avons détaillé ci-dessous quelques quartiers intéressants :

Manuel Montt / Los Leones

De jour un quartier d’affaires, de nuit un quartier pour sortir diner et prendre un verre, c’est une zone dynamique et jeune de la capitale chilienne, située le long de la ligne de métro 1 entre les arrêts de métro Manuel Montt et Los Leones. Il y existe beaucoup de bonnes adresses pour diner sur le pouce comme pour déguster un plat traditionnel en famille ou entre amis. Même si ce quartier est attractif, notons tout de même qu’il n’y a pratiquement que des parkings payant à proximité. De fait, le quarteir attire surtout les habitants ou salariés des entreprises voisines. Les habitants d’autres communes (Vitacura, Las Condes, Lo Barnechea…) ont peu tendance à se déplacer pour diner à Providencia.

Si votre objectif est de capter des employés de bureaux, l’idéal pour votre commerce est d’être sur l’avenue Providencia ou à proximité.

Avenida Tobalaba

L’avenue Tobalaba peut également être une option pour ouvrir un bar / restaurant. Entre les arrêts de métro Tobalaba et Cristobal Colon, beaucoup de maisons ont été transformées en bars, restaurants ou commerces. Au nord, au niveau du métro Tobalaba, la proximité avec les tours de bureaux de El Golf permet de bénéficier d’une clientèle souhaitant déjeuner. Plus au sud, les établissements implantés ne fonctionnent que le soir, pour les personnes souhaitant se retrouver entre collègues / amis après le bureau, ou les habitants du quartier. Moins facile d’accès et attrayant que la zone Manuel Montt / Los Leones, un effort marketing est à prévoir pour faire venir et fidéliser une clientèle.

Bellavista

A cheval entre Providencia et Recoleta, c’est le quartier latin de Santiago où l’ambiance est plutôt relax et jeune. C’est ici aussi que se donnent rendez-vous les amoureux de la nuit.

Le quartier est prisé pour ses bars et boites de nuit, et le coût de l’immobilier y est donc assez cher et les biens se font rares, notamment dans les rues les plus fréquentées. Les couts des derechos de llaves (pas de porte) sont élevés, de par les niveaux de marges générés par les bars et boites de nuit. Vous aurez plutôt intérêt à convertir une maison d’usage résidentiel en local commercial. Cela représente plus de travail mais reviendra bien moins cher.

Barrio Italia

A cheval entre la commune de Providencia et celle de Nuñoa, le barrio Italia est l’un des quartiers gastronomiques de Santiago où vous trouverez une cuisine des quatre coins du monde. Il est très fréquenté le week-end, avec beaucoup de personnes venant chiner des meubles chez les antiquaires, ou acheter dans les magasins de décoration d’intérieur. Ces personnes en profitent pour déjeuner ou prendre un café sur place.

Dans la rue Italia, qui donne son nom au quartier, les propriétaires ont transformé d’anciennes maisons avec jardin en petites galeries commerciales composées de 4/5 boutiques et d’un café/restaurant occupant le jardin au fond.

Cependant, le quartier n’est pas proche d’une zone d’affaires. Il est donc très peu fréquenté le midi et seulement un peu le soir. Les prix à la location nous semblent donc surcotés, surtout pour les locaux commerciaux qui se trouvent à l’intérieur des galeries et bénéficient d’une exposition moindre et d’horaires d’ouverture réduits. Nous notons d’ailleurs un fort taux de rotation des boutiques dans ces galeries et ne les recommandons pas, à moins de négocier un loyer raisonnable.

 

Santiago Centro

Quartier Lastarria / rue Jose Victorino Lastarria

La rue Jose Victorina Lastarria propose un vaste choix de bars et restaurants. Le quartier Lastarria s’est fortement développé à partir de l’année 2010, avec la réalisation du Boulevard Plaza Lastarria, un développement immobilier comprenant des logements de 1 à 2 chambres visant les jeunes couples travaillant dans le secteur, centré autour d’une place regroupant des bars restaurants. Le reste de la rue s’est peu à peu converti en un lieu de sortie, et de nombreux autres bars / restaurants ont ouvert.

Il y a peu de possibilités d’ouverture de nouveaux commerces dans la rue, car la plupart des locaux sont loués et fonctionnent très bien. Cependant, dans les rues perpendiculaires, de petites galeries ouvrent et peuvent vous permettre de trouver un premier local pour développer une activité.

Point négatif : la recrudescence des vendeurs de rue depuis 2 à 3 ans, qui pertubent le passage en installant des étals à même le sol, attirés par le flux de visiteurs qui se pressent le soir et le week-end. Non contrôlé pour l’instant, cela pourrait pénaliser la zone à moyen terme.

 

Bellas Artes

Quartier arty de Santiago Centro, Bellas Artes comprend un grand choix de restaurants, petits cafés, stands de vente à emporter. La zone attire à la fois les touristes, les employés des bureaux avoisinants, ainsi que les habitants du quartier le soir. Le quartier est très vivant, même le weekend, du fait de sa position idéale entre le Cerro Santa Lucia, le parc forestal et la plaza de Armas. Nous le conseillons pour démarrer une petite entreprise dans le domaine de la restauration, surtout si vous souhaitez être ouvert toute la semaine.

Plaza de Armas et alentours

L’offre de restauration à proximité de la Plaza de Armas est principalement à destination des employés locaux sur les heures du déjeuner, ainsi que des touristes cherchant à manger sur le pouce. Les clients cherchent donc des lieux pour déjeuner rapidement ou acheter un plat à emporter. Centre historique de Santiago, c’est ici que vous retrouvez des “picadas” ou autres établissements typiques du Chili, comparables aux brasseries françaises où les tarifs sont bon marché.

 

Ouvrir un restaurant à Recoleta

La commune de Recoleta se situe au nord de Santiago Centro et de Providencia. Deux zones s’y développent pouvant intéresser un restaurateur.

Bellavista

La partie ouest du quartier Bellavista se situe sur la commune de Recoleta. Elle propose une offre de bars et boites de nuit plus étoffée que celle de Providencia, car il y est plus facile d’obtenir une licence.

Ce quartier conviendra parfaitement aux restaurateurs souhaitant offrir une carte d’entrée de gamme à des tarifs moyens. Les loyers y sont moins chers, car ce quartier est moins développé. Ne disposant pas d’un flux naturel de clients comme les rues Pio Nono, Dardignac ou Antonia Lopez de Bello, il vous faudra donc proposer une offre de restauration bon marché ou singulière, pour que les clients acceptent de parcourir quelques centaines de mètres supplémentaires.

Patronato

Quartier dédié à la vente au détail de produits neufs de fabrication asiatique, ou de vêtements de seconde main, Patronato concentre également beaucoup d’épiceries asiatiques. L’offre gastronomique tend à se développer avec l’apparition de nouveaux restaurants.

Forte affluence toute la semaine, en journée jusqu’à 19h, d’une clientèle de classe moyenne cherchant de petits prix.

 

Nuñoa : où installer un café/restaurant

Nuñoa est une commune très résidentielle, qui commence seulement à se transformer. De nombreux cafés et restaurants sont amenés à ouvrir dans les prochaines années. En effet, du fait de l’arrivée récente de deux lignes de métro, les promoteurs ont racheté beaucoup de maisons pour construire des immeubles, visant surtout les jeunes couples avec ou sans enfant. La commune voit de plus en plus s’ouvrir de petits cafés de quartier. Il s’agit souvent d’une maison ancienne, qui se transforme en commerce, et que se partagent plusieurs commerçants : un café, un primeur ou une épicerie, et un service de proximité (pressing, laverie, vente d’accessoires informatiques, agence immobilière…).

Cependant, à part la plaza Nuñoa décrite ci-dessous, la commune présente peu de secteurs consolidés en termes de restauration.

Plaza Nuñoa

Au cœur du quartier résidentiel de Nuñoa, vous apprécierez le calme et la convivialité de la place pavée et des grands espaces de verdure. Place où les habitants du quartier (et d’ailleurs) se retrouvent pour prendre un verre ou manger le soir. Etant donné que le périmètre est restreint, l’offre immobilière de la zone est plutôt faible. Certains bars sont en effet installés depuis plusieurs dizaines d’années. Aux alentours de la place, la plupart des maisons ont été remplacées par des immeubles, ce qui renforce la rareté des locaux commerciaux.

Vitacura

Nous mentionnons ci-dessous quelques zones emblématiques de Vitacura en matière de restauration. Il convient également de noter que la plupart des grandes avenues de Vitacura sont classées par la municipalité comme zones commerciales. Si vous souhaitez ouvrir un restaurant ou un café, il est donc également possible de considérer les avenues Nueva Costanera, Vitacura, Luis Pasteur, Manquehue et Geronimo de Alderete. Chacune a ses particularités. Nous contacter pour plus de détails.

Alonso de Cordova / Nueva Costanera

A Vitacura, l’avenue Alonso de Cordova se termine face à la municipalité, et propose de nombreuses places de parking, qui permettent aux visiteurs de se garer facilement pour aller faire leurs courses. Quelques grands noms du luxe et de la mode s’y trouvent, ainsi que des restaurants haut de gamme, en adéquation avec la clientèle du quartier. Les promoteurs immobiliers rachètent actuellement des terrains ou d’anciens biens immobiliers

L’avenue Nueva Costanera, perpendiculaire à Alonso de Cordova, propose le même standing de commerces que Alonso de Cordova. Elle s’est bien développée avec l’ouverture en 2015 du mall Casa Costanera, qui attire beaucoup de monde, surtout le weekend.

BordeRio

La zone BordeRio est située au nord de Vitacura, à proximité d’une population aisée qui a les moyens de se rendre au restaurant régulièrement. Les loyers y sont élevés ce qui vous oblige à proposer une offre haut de gamme. Si vous faites le choix de BordeRio, veillez à bien travailler votre positionnement. Il y a beaucoup de restaurants et tous ne réussissent pas. Il conviendra de se démarquer dans son offre pour réussir à attirer et fidéliser une clientèle. Nous déconseillons de commencer par cette zone pour tester un concept.

Paseo El Mañío

Situé en bordure de l’avenue Vitacura, en face du centre commercial El Castillo, et du Jumbo du même nom, ce passage comprend beaucoup de cafés et bars, et est un point de rendez-vous incontournable pour les habitants du quartier.

 

Quartiers émergents

Les quartiers cités ci-dessus correspondent aux lieux majeurs de la restauration de Santiago. En plus de ces zones, plusieurs autres endroits de la ville émergent et vont devenir des quartiers importants en matière de restauration.

Si vous souhaitez ouvrir un restaurant de 50 à 100 couverts où les gens peuvent manger rapidement, et si vous avez l’expérience pour optimiser le service en salle et faire 2 à 3 rotations par table sur l’heure de midi, il y a fort à parier que vous vous ferez vite une clientèle.

Par ailleurs, dans ces zones, il est facile de se faire une clientèle captive en allant signer un « convenio » avec une ou plusieurs entreprises implantés dans le secteur. L’entreprise vous met en avant auprès de ses salariés car vous proposez un tarif réduit, et cela vous « assure » un certain nombre de couverts par semaine.

Pudahuel

La commune de Pudahuel, située à l’ouest de la ville, est en train de se transformer, avec la construction du nouveau terminal de l’aéroport, et la transformation progressive de nombreuses terrains auparavant agricoles en zones industrielles ou de bureaux. Il y a donc une forte demande pour des restaurants le midi en semaine. Par ailleurs, l’arrivée du métro prévue dans quelques années contribue à renforcer l’attractivité de cette zone pour les entreprises.

Huechuraba

Parmi les quartiers émergents, il y aussi la commune de Huechuraba et notamment la zone de la Ciudad Empresarial. Récente mais en fort développement, elle regroupe les bureaux de nombreuses grandes entreprises, et il y a donc une forte demande pour une offre de restauration le midi.

 

Autres facteurs à prendre en compte

Derecho de llaves

Le derecho de llaves est l’équivalent du « pas de porte ». Son coût varie en fonction de plusieurs critères. Il prend en compte la notoriété de la marque, les équipements présents dans le local, la fidélité des clients ou encore l’ancienneté du lieu de vente.

Etant donné que le cout du derecho de llaves est basé sur des critères spécifiques, nous ne pouvons donner une fourchette de prix précise. Ci-dessous, quelques exemples de prix :

  • Providencia : 12.000.000 – 160.000.000
  • Vitacura : 6.000.000 – 180.000.000
  • Nuñoa : 20.000.000 – 65.000.000
  • Santiago Centro : 5.000.000 – 60.000.000
  • Las Condes : 8.000.000 – 220.000.000

N’hésitez à nous contacter pour obtenir une fourchette de prix adaptée à vos critères et notamment à la zone dans laquelle vous souhaitez vous implanter.

Licence

En plus du derecho de llaves, la plupart des activités commerciales requièrent des licences (patentes). Certaines communes, pour réguler les activités commerciales, ont décidé de restreindre le nombre de licences. Il faut donc racheter une licence à un confrère qui souhaite céder son activité, quand cela est possible. D’autres communes au contraire sont plus permissives.

Par ailleurs, cela dépend du type de licence. Une licence permettant de vendre de l’alcool sera plus régulée qu’une licence pour un salon de thé. Dans ce contexte, nous ne pouvons donner un prix moyen. Envoyez-nous les détails de votre projet afin de connaitre les tarifs et tendances du marché actuel. Le coût de licence est à intégrer dans le budget d’installation de votre commerce et peut être important.

Attention : vous pouvez trouver des licences à vendre sur les sites immobiliers et/ou de petites annonces, à des prix très variables. Ceci est dû au fait que certaines communes vendent aux enchères les licences présentant des impayés. Certains les rachètent à bas prix et tentent de les revendre à des restaurateurs peu avisés.

Méfiez-vous, notamment s’il s’agit de licence autorisant la vente d’alcool :

  • Chaque licence autorise un usage spécifique. Ainsi, une licence permettant la vente d’alcool à emporter ne sera d’aucune utilité à un restaurant qui requiert une licence permettant la consommation sur place.
  • Les licences sont la plupart du temps octroyées par une municipalité. Vous ne pouvez pas en acheter une dans une commune pour l’utiliser dans une autre. Dans certaines communes, les licences ne sont pas transférables d’un établissement à un autre, même au sein de la commune.
  • Une licence peut s’accompagner d’arriérés de paiement auprès de la municipalité, qu’il vous faudra immédiatement payer pour être en règle.

Négocier

Acheter un fond de commerce au bon prix, c’est pouvoir bien le revendre si cela s’avère nécessaire.

Il est impératif que dès vos recherches de fonds de commerce vous ayez en tête l’évolution de la valeur du local. Rien de plus difficile que de devoir revendre à une valeur inférieure au prix d’achat. Si l’emplacement est un facteur important dans la prise de valeur d’un bien, le futur acquéreur prêtera aussi attention à la qualité du bâtiment, la propreté générale des locaux, les charges communes, derecho de llaves…

Si vous envisagez d’acheter / vendre un restaurant ou un café, contactez-nous pour plus d’infos et notre aide pour l’estimer.